Blog

Blog

Il y a 8 articles
Made in France !
  • La pêche des grosses truites en nymphe de mai

    On sait tous que les plus grosses truites sont des poissons principalement piscivores. Mais marquons tout de suite une pause : qu’est ce que j’appelle une grosse truite ?

     
  • Pêche a la mouche sur la Dordogne

    La Dordogne est une des rivières les plus connues de France pour la pêche à la mouche, car le cadre y est enchanteur et la météo du sud de la France vous propose une longue saison de pêche des truites farios et des ombres communs....

     
  • L’art de pêcher les faux-plats

    Comme son nom l’indique, le faux plat est une surface de la rivière qui n’est pas lisse… Attention le spectre de l’aspect des faux plats est très large, et il dépend de la vitesse du courant, de la turbulence, et de la géologie de la rivière...

     
  • L’ombre commun : éloges et mystères

    Je vais vous faire une confession : je suis atteint de « thymalite aiguë »  depuis dix ans. C’est une maladie en fait plutôt bonne pour la santé qui à pour symptôme principal la fascination devant la beauté de l’ombre commun...

     
  • Éphémères et trichoptères : le menu de base

    Après dix années à avoir pratiqué la collection Nymphévolution, et à recueillir des retour de mes clients et de mes amis, je peux encore plus qu’avant affirmer un point capital dans la pêche en nymphe : le régime alimentaire des truites et des ombres est constitué majoritairement de larves d’éphémères et de trichoptères.

     
  • Les vérités qui blessent sur la pêche en nymphe au fil

    Nous voilà enfin en 2020, une année charnière qui enfonce le clou sur 40 ans de changements dans nos rivières qui ont fait passer la majorité des pêcheurs en sèche à la pêche en nymphe. La plupart des « anciens » qui ont connu l’époque bénie des gobages tous les jours commencent à pêcher en nymphe en routine.

     
  • Trouver les ombres sans effrayer les truites

    La pêche en sèche vous apprend que la pêche de la truite et celle de l’ombre sont très différentes… Mais la pêche en nymphe amène une fois de plus une nouvelle dimension, car vous pouvez prendre du poisson quasiment tout le temps en nymphe, ce qui vous pousse à comprendre encore mieux le comportement de Monsieur Thymallus et de Madame Fario.

     
  • Comment garnir sa boîte de nymphes ?

    Bien que je passe ma vie à monter des mouches, je persiste et signe à dire que les mouches ne sont que 30% de la réussite au bord de l’eau… Avoir les bonnes mouches, c’est une condition nécéssaire mais pas suffisante pour prendre du poisson… Valider et connaître sa gamme de mouches, c’est simplement une étape vers la réussite dans la pêche à la mouche.